Le Château La Tour Carnet accueille de nouveaux habitants

D’abord appelé Château de Saint-Laurent, cette ancienne forteresse médiévale fut habitée dès le XIIe siècle, ce qui en fait incontestablement le plus ancien Château du Médoc. Sa fameuse tour ronde construite en 1112, son pont-levis et ses douves. Tout ici évoque la période troublée de la guerre de Cent ans.

Mais vous ne le savez peut-être pas mais les douves du Château La Tour Carnet sont habitées !

Après avoir accueilli un couple de cygnes tuberculés et un couple de cygne noir, de la famille des « cygnus atratus », une espèce de cygnes originaire d’Australie qui a trouvé dans le Médoc un lieu de villégiature idéal, les douves du Château La Tour Carnet, accueillent aujourd’hui 2 nouveaux couples de cygnes.

Un couple de cygnes « col noir ».
Espèce originaire de l’hémisphère sud, qui émet de faibles sifflements.
Les deux sexes sont semblables en plumage, mais la femelle est légèrement plus petite, et on reconnaît le mâle à son tubercule plus important.
Un couple de cygnes « Coscoroba ».
D’origine Sud-américaine (notament Chili et nord de l’Argentine), c’est le plus petit des cygnes, et il est souvent confondu avec une oie.
Les deux sexes sont semblables, avec le mâle plus grand que la femelle.
Le Coscoroba blanc doit son nom à son cri sonore très original, sonnant « cos-cor-ooo ».

Articles en relation :

Share

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Ecosystème, Mes vins et vignobles, Évènements, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


2 réponses à Le Château La Tour Carnet accueille de nouveaux habitants

  1. LABBE dit :

    Monsieur Magrez,
    je me permets de vous envoyer ce mail, sans grand espoir qu’ il arrive jusqu ‘à vous car je me doute que la censure va bon train, comme partout il y a des choses que « le patron ne doit pas savoir ».
    Je trouve votre blog intéressant, et lorsque je constate l’ intérêt que vous portez aux cygnes de votre château de la tour Carnet, je ne peux que me féliciter que vos crus soient aussi bons, et votre attachement aux animaux aussi évident.
    Seulement la réalité est tout autre !!!!! il y a combien de temps que vous n’ avez pas visité votre château !!!! un certain temps !!! je suppose que vous n’ avez pas eu l’ occasion de voir dans quelles conditions vos cygnes sont détenus !!! le cygne étant en fait un canard, en plus majestueux, il a quand même besoin d’ herbe pour se nourrir, et même s’ il nage parfaitement, il a besoin de temps à autre de sortir les pattes de l’ eau, surtout le couple de cygnes blancs, qui est par nature adepte de la marche.
    Alors quand j’ ai vu ces « pauvres bêtes » prisonniers de la douve haute du château sans aucun accès à la berge ni à l’ herbe, condamner à avoir les pattes dans l’ eau à temps complet, je me suis demandée si votre intérêt pour eux n’ est pas simplement fictif. Votre magnifique château y gagnerai en beauté si on pouvait y apercevoir des cygnes sur les berges de la douve basse par exemple!!!!
    peut être que votre personnel ne sait pas quels sont les besoins de ces animaux !!!!
    peut être faudrait il simplement leur rappeler que les belles choses ne se construisent pas sur la maltraitance.
    N’ a-t-on pas prétendu que la grandeur d’ une nation se reconnaît à la façon dont elle traite ces animaux.
    même si vous décidez que mon courrier est sans intérêt et que ces cygnes n’ ont pas droit à un peu de bien être, merci de m’ avoir lu!

  2. Bernard Magrez dit :

    Bonjour,
    Je réponds tardivement à votre intervention et m’en excuse. Avant votre message, il est vrai que les cygnes pouvaient tout de même aller sur la pelouse mais pas de manière aisée. Le lendemain de votre initiative sur le blog, nous avons donc fait le nécessaire pour qu’ils puissent y accéder plus facilement en aménageant l’accès.
    Merci encore d’avoir pris le temps de nous contacter et à bientôt sur le blog.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>