Confusion sexuelle contre les tordeuses de la grappe au Château La Tour Carnet

Les chenilles (tordeuses de la grappe) peuvent causer de nombreux dégâts dans les vignes, en perforant les baies de raisins au cours de la maturation et en créant ainsi des portes d’entrée pour l’installation et la propagation de la pourriture (Botrytis). Une lutte préventive est donc nécessaire afin d’éviter toute pénétration des chenilles dans les grains de raisins.Pour lutter contre les tordeuses de la grappe le Château La Tour Carnet a fait le choix, depuis de nombreuses années déjà, de la lutte bio-technique par confusion sexuelle plutôt que de la lutte chimique avec des insecticides.

La confusion sexuelle nécessite la mise en place de diffuseurs dans et autour des parcelles. Ces diffuseurs vont saturer l’air en phéromones sexuelles (substance naturelle émise par la femelle pour attirer le mâle).
L’objectif est d’empêcher la rencontre des adultes et de perturber ainsi l’accouplement.

Cette technique alternative à la lutte chimique nécessite une mise en place rigoureuse et suivi précis des vols de papillons.

Articles en relation :

Share

 

Cette entrée a été publiée dans Ecosystème, Mes vins et vignobles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>