Au château Pape Clément, à mule et à cheval

Au château Pape Clément, je le rappelle, le labour se fait à l’aide d’un cheval de trait.

cheval de trait
L’utilisation du cheval, assure un meilleur « respect » du matériel végétal, évite le tassement des sols, préserve la microbiologie, optimise le développement racinaire et enfin, respecte l’environnement.

Mais même à cheval les techniques et les outils évoluent, c’est pourquoi ce matin, nous avons fait venir deux prestataires de service en travaux de sol par traction animale.
L’opération de labour de ce matin (à cheval et à mule), consistait à tester du matériel récent, adapté aux chevaux (décavaillonneuses, lames interceps et butteurs)

C’est l’ensemble de ces « outils » qui permettent d’entretenir et donc d’éliminer l’herbe qui pousse sous les pieds de vigne.

mule de trait

Articles en relation :

Share

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Mes vins et vignobles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>