Fin de la dormance au Château Pérenne

vignes-perenneLe Château Pérenne (Blaye Côtes de Bordeaux) dont le vignoble est connu depuis le XVIIème siècle possède un encépagement dominé par le merlot (85%) auquel viennent s’ajouter le Cabernet Sauvignon (10%) et le Malbec (5%).
Depuis une quinzaine de jours maintenant et l’arrivée du printemps nous avons observé le début du cycle végétatif de la vigne. Après les pleurs, c’est le temps du débourrement (éclosion des bourgeons de la vigne).

Les merlots ont débourré les premiers (comme à leur habitude) suite aux conditions météorologiques favorables du mois de Mars. Je rappelle que la température et l’ensoleillement sont ici les principaux critères déclencheurs du débourrement, la croissance apparente a lieu dès lors que la vigne connait un certain nombre de journées cumulées à des températures supérieures à 10°c.

Le débourrement cette année, bien que précoce, l’est moins que ce à quoi nous nous attendions.
En effet les mois de Décembre et Janvier furent anormalement doux sur le blayais, nous nous attendions donc à un débourrement de mi-mars à fin mars.
Mais la période de grand froid qui survint en Février permit à la vigne de prolonger sa période dite de dormance et donc de repousser d’autant le processus de débourrement.

Au Château Guerry (Côtes de Bourg), distant du château Pérenne seulement d’une quinzaine de kilomètres, le cycle végétatif du vignoble a repris en même temps qu’au Château Pérenne.

Articles en relation :

Share

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Ecosystème, Mes vins et vignobles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>