From Kingston to Pessac … L’attentive veille

Mesdames et Messieurs, laissez-moi vous présenter Jamaïque !

On l’appelle aussi l’attentive, elle porte d’ailleurs bien son deuxième prénom.

Dernièrement vous avez fait la connaissance de Jérémy, tractoriste au Château La Tour Carnet.
Là-bas, le labour se fait «mécaniquement» alors qu’au Château Pape Clément, j’ai décidé de remettre au goût du jour les labours des vignes au cheval de trait.
Le cheval de trait est une des réponses possibles contre certaines dérives contemporaines liées à l’agriculture ultra-mécanisée, que ce soit au niveau du traitement avec le recours aux produits phytosanitaires, ou au niveau du labour.

jamaïque

L’utilisation de Jamaïque, notre jument va permettre un meilleur « respect » du matériel végétal, d’éviter le tassement des sols et d’en préserver la microbiologie, d’optimiser le développement racinaire et enfin, c’est un mode de culture respectant l’environnement.

Car l’enjeu de la démarche est de taille: permettre à la vigne au travers des raisins d’exprimer au mieux notre terroir, et ainsi éviter la standardisation de nos vins.

Articles en relation :

Share

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Mes vins et vignobles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>